Phocas Solidus

Phocas Solidus, l’histoire

Phocas est en général fort dévot, chose habituelle à l’époque, et consulte notamment le célèbre ascète Théodore de Sykéon.

Ce sous-officier sorti du rang, devenu empereur par un concours de circonstances, est d’emblée considéré comme un usurpateur indigne par toutes les élites byzantines. Son règne se passe à déjouer des complots, ce qu’il fait d’une manière de plus en plus sanglante.

L’hostilité qu’il rencontre de la part des hauts responsables de l’administration et de l’armée, combinée sans doute à son inculture et à son inexpérience politique, tout cela conduit à des catastrophes auxquelles il veut faire face de façon brouillonne et violente. Cela étant, vu la situation qu’il a à affronter dès son avènement, on peut aussi considérer comme une performance le simple fait de s’être maintenu au pouvoir pendant huit ans.

L’historiographie byzantine postérieure, déjà sous le règne d’Héraclius, a construit autour de lui une légende noire : celle d’un monstre assoiffé de sang responsable de tous les malheurs qui suivirent.

Phocas Solidus, informations

Vous êtes féru d’histoire et de collection, il est temps de vous offrir cette magnifique pièce en or de l’époque Byzantine. Il s’agit de la pièce Phocas Solidus, une pièce rare en très bonne qualité.

Phocas Solidus

Sur l’avers de la pièce, on reconnait le buste de Phocas portant un diadème et dans sa main droite, il tient un globe crucigère.

Sur le revers de la pièce, on retrouve un ange debout, dans sa main droite il tient une longue croix chrétienne et dans sa main gauche, un globe crucigère.

Cette pièce pèse 4,51 g d’or pur. Elle a été frappée dans l’atelier de Constantinople.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *