Loi Sapin II, quel avenir pour les épargnants ?

Loi Sapin II, quel avenir pour les épargnants ?

Le projet de loi Sapin II repasse cette semaine à l’Assemblée Nationale et comporte un amendement inquiétant pour l’assurance-vie.

Loi Sapin II : un projet qui sent le sapin !

Le projet de loi Sapin II est dédié à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique. Il introduit surtout des dispositions touchant directement les épargnants.

Ce texte veut permettre au Haut Conseil de stabilité financière de prendre des « mesures conservatoires pour préserver la stabilité du système financier », ou prévenir des risques menaçant les assureurs.

L’assurance-vie en France est un moyen d’épargner très répandu. Les épargnants français qui craignent le risque depuis leur naissance se précipitent sur les contrats d’assurance-vie, considérés comme très sécurisés.  Sauf que L’Etat, de son côté, utilise gracieusement cet argent pour financer son déficit budgétaire.

La loi Sapin II va autoriser le haut conseil de stabilité financière, présidé par le ministre de l’Economie, à « suspendre, retarder ou limiter pour tout ou partie du portefeuille le paiement des valeurs de rachat… ». En clair, les retraits des épargnants pourraient être limités dans le temps, pendant six mois (renouvelables).

Ce qui signifie que l’Etat dépense sans compter et draine des impôts, mais qui aujourd’hui ne suffisent plus. Ainsi ce seront vos assurance-vie qui paieront la dette Souveraine de la France.
Le système bancaire semble vulnérable en ce moment, n’attendez pas la prochaine crise financière pour protéger votre patrimoine.
C’est le moment de fuir ce système financier défectueux et de vous orienter dans la valeur refuge telle que l’or d’investissement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *